OUTRÉ RISQUÉ LOCOMOTIVE

Ces figures sont brodées sur une toile ajourée, un fond en carroyage qui dévoile une trame autre : une trame de l'envers. Ainsi retournée, la broderie ici est plus une forme de narratologie sur le passé de chas qu'un récit textuaire ou un tableau ad hoc. Les éléments iconographiques qui sont mis bout-à-bout au sein de cette série génèrent un ensemble isomorphique où cette trame de fil là dit l'autre ici, un univers imprédicatif où apparait puis disparait alternativement devant et derrière la toile, un fil biunivoque. Tous plus ou moins inachevés, ces dos de broderies induisent un monde sens dessus dessous dans lequel « ne pas finir jusqu'au bout » son travail de brodeur participe pleinement à créer ces sortes filigranes tissulaires. La connivence immémoriale qui lie le milieu agraire et la pratique textile est la raison d'être de ces représentations. Faune, sorcière et épouvantail constituent des mythèmes tissés au sein de ces lacis quadrangulaires. Voilà un monde où la grille, aujourd'hui soi-disant aniconique, serait pourtant la matrice d'un conte rural...

En racontant ce conte à l'envers du conte, Outré Risqué Locomotive se place dans un milieu, entre mimèsis et diégèse.

Toile enchâssée sur châssis.

Technique mixte de broderie.
Série au nombre de quatre.

80 cm x 110 cm.
Année 2021.